Perspectives

Dans un numéro précédent, Didier nous avait présenté Marinaleda, cette petite ville d'Andalousie – 3 000 habitants – où l'on cultive la solidarité, le social, le partage du travail.

Par Jean-François Gaudoneix,

SOUS LE FN . . . LA PLAGE : Cette rubrique rend compte d'expériences socialisées du travail qui ne verront jamais le jour dans le cadre d'une gestion libérale ou FN. Ce mois-ci nous allons découvrir une gestion mutualisée d'un métier qui semble totalement libéral : taxi. Loin du tout libéral Uber, la coopérative Alpha Taxis Gescop.
Par Didier

Comment devenir collectivement acteurs de notre ville ? C'est la question que se sont posée Mathieu et Frantz, deux jeunes urbanistes rennais, insatisfaits par les projets auxquels ils ont pu participer aux lendemains de leurs études. Ils décident alors de faire un tour de France à vélo pour recueillir toutes les initiatives d'urbanisme autogéré. Ce sont ces initiatives qu'est venu nous présenter Mathieu en mars, à l'invitation du collectif des Nabuchodonosor, lors d'une conférence intitulée « EsPAces Possibles » (2).

par M.V.

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années-lumière du dogme nationaliste.
Les champs des possibles : une pepinière d'apprentis paysans.
Par Didier

Ce soir d'hiver, c'est la tristesse et le désappointement qui domine chez Emilie, assise devant son garage. Dérailleur cassé...Que faire ?

Par Clairette

C’est un arrêté municipal qui le dit. Dans la séance du 21 janvier, ce texte que Robert Ménard a tenu à soutenir lui-même, met les biterrois en demeure. Il n’a accepté qu’avec réticence à en exempter les handicapés. Mais qu’on ne se méprenne pas, et que la TEUB (1) ne se réjouisse pas trop vite : il s’agit de faire le trottoir, certes, mais comme on dit qu’on fait le ménage.

Par Eva D

Cette rubrique tente de rendre compte d’expériences locales qui ne verront jamais le jour dans des villes (et des territoires) tenus et gérés par le Front National. Notre volonté est de faire apparaître les formes alternatives de créations et de résistances aux obscurantismes nationalistes de toutes obédiences. Ce mois-ci nous partons vers l’Emilie-Romagne, une province Italienne dont la capitale est Bologne.

Par Didier

Cette nouvelle rubrique tente d'imaginer un Béziers libéré du Front National, une sorte d'après l'âge de pierre (ou de Robert).... Notre volonté est de rendre compte de réalisations à nos yeux exemplaires de villes et de villages qui, sans l'emprise du Front National, peuvent inventer, produire, accomplir.

Par Didier

L'idée n'est pas nouvelle, paraît pleine de bon sens: un versement d'argent mensuel à tout citoyen de sa naissance à sa mort. A l'heure où il faut remercier les patrons de créer des emplois, s'interroger sur un revenu de base est une démarche qui peut paraître originale, décalée.

Par Clairette

De 450 euros à 6 000 euros, le seuil du revenu de base varie selon les auteurs, les courants. Certains se veulent pragmatiques, d'autres y voient une possibilité de redéfinir les rapports sociaux. Du Medef aux marxistes, le revenu de base ne revêt pas les mêmes objectifs. Tentons de défricher des conceptions parfois totalement opposées. RSA amélioré, conditionnel, un revenu de base au rabais (1)? Pour des auteurs classés à droite, le revenu de base permet une simplification fiscale des aides pour les plus démunis. En son temps, M. Friedman, penseur du néolibéralisme, l'avait évoqué.

En France, le Centre des Jeunes Dirigeants, think tank regroupant 3500 entrepreneurs, a intégré dans ses objectifs l'établissement d'une allocation universelle (2011).

Par Clairette

Les terribles évènements du 13 novembre à Paris nous incitent à la réflexion, bien que le temps soit encore à la forte émotion. Notre actualité joue trop sur l’émotion momentanée (cf « Je suis Charlie » en janvier). Il ne faudrait pas que le choc affectif empêche de mener, en même temps, l’analyse de ce qui est en train de se passer.

Par Gaudoneix

A Grenoble, en Isère, après avoir gagné la Mairie, un rassemblement d'EELV, d'une partie du Front de Gauche et de collectifs citoyens ont devancé PS, UMP et FN au premier tour des élections départementales et gagné deux cantons au second tour. L'inverse de la situation biterroise. Pourquoi ? Comment ?

par Didier

Transports propres et non polluants pour des livraisons en centre ville : l'exemple toulousain Altern'mobil, créé en 2008 sous forme de SARL, adopte ensuite le statut de SCOP (Société Coopérative et Participative), puis en 2013 de SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif).

par Didier

Béziers n’est pas telle qu’on veut bien le laisser accroire : la salle était comble, ce vendredi soir, pour accueillir l’éclairage de l’émérite Alain Rey.

Par Arsène

... les annonceurs du JDB se rétractent.

L’action citoyenne peut réveiller les consciences ! Bon nombre de lecteurs se sont émus de voir une des enseignes qu’ils fréquentent associée, par le biais d’une publicité dans le n° 19 du JDB avec sa couverture truquée et odieuse, à une opération d’incitation à la peur et à la haine des étrangers.

Par Jean-François Gaudoneix