Perspectives

Tout le monde connaît la situation catastrophique du logement à Béziers, les 7000 logements vides, le logement dit « social » offert par les bailleurs privés, voire les baux glissants des bailleurs assurant une mission de service public, logements indignes hébergeant des pauvres trop inquiets d'être mis à la porte pour se rebeller.

Par Khan Did,

Cela fait deux ans que l'idée germe. Des rencontres, un grand festival et une SCI plus tard, nous voici face au 1 avenue Gambetta, sur la place Garibaldi : l'immeuble associatif existe enfin.

Par Nadja Keller,

Au départ il y a manger la soupe, dormir la nuit, ranger sa chambre, gagner sa vie.

par Nadja Keller

Cette rubrique tente de rendre compte d'expériences solidaires que vous ne verrez jamais dans une mairie F.N. Ce mois-ci, nous évoquons la construction de rapports agricoles commerciaux équitables dans l'hémisphère Nord.

Par Didier,

Loin des excès de la FIFA des Platini et des Blatter; loin des millionnaires grévistes de la coupe du monde en Afrique du Sud; loin du foot business et du foot spectacle . . .douze footballeurs professionnels Algériens sont devenus des combattants sans fusil pour la cause de l'indépendance.

Par Didier,

En France, nous avons un "moi Président" normal, qui s'est avéré une copie des autres présidents : un monarque quasi-absolu, ce qu'autorise la constitution de la Vème république. Dans un autre pays – l'Uruguay - il y a eu un président - de 2010 à 2015- qui s'est voulu vraiment normal. Son nom : José Alberto Mujica, plus connu sous le nom de Pepe Mujica.

par Jean-François Gaudoneix,

Dans un numéro précédent, Didier nous avait présenté Marinaleda, cette petite ville d'Andalousie – 3 000 habitants – où l'on cultive la solidarité, le social, le partage du travail.

Par Jean-François Gaudoneix,

SOUS LE FN . . . LA PLAGE : Cette rubrique rend compte d'expériences socialisées du travail qui ne verront jamais le jour dans le cadre d'une gestion libérale ou FN. Ce mois-ci nous allons découvrir une gestion mutualisée d'un métier qui semble totalement libéral : taxi. Loin du tout libéral Uber, la coopérative Alpha Taxis Gescop.
Par Didier

Comment devenir collectivement acteurs de notre ville ? C'est la question que se sont posée Mathieu et Frantz, deux jeunes urbanistes rennais, insatisfaits par les projets auxquels ils ont pu participer aux lendemains de leurs études. Ils décident alors de faire un tour de France à vélo pour recueillir toutes les initiatives d'urbanisme autogéré. Ce sont ces initiatives qu'est venu nous présenter Mathieu en mars, à l'invitation du collectif des Nabuchodonosor, lors d'une conférence intitulée « EsPAces Possibles » (2).

par M.V.

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années-lumière du dogme nationaliste.
Les champs des possibles : une pepinière d'apprentis paysans.
Par Didier

Ce soir d'hiver, c'est la tristesse et le désappointement qui domine chez Emilie, assise devant son garage. Dérailleur cassé...Que faire ?

Par Clairette

C’est un arrêté municipal qui le dit. Dans la séance du 21 janvier, ce texte que Robert Ménard a tenu à soutenir lui-même, met les biterrois en demeure. Il n’a accepté qu’avec réticence à en exempter les handicapés. Mais qu’on ne se méprenne pas, et que la TEUB (1) ne se réjouisse pas trop vite : il s’agit de faire le trottoir, certes, mais comme on dit qu’on fait le ménage.

Par Eva D

Cette rubrique tente de rendre compte d’expériences locales qui ne verront jamais le jour dans des villes (et des territoires) tenus et gérés par le Front National. Notre volonté est de faire apparaître les formes alternatives de créations et de résistances aux obscurantismes nationalistes de toutes obédiences. Ce mois-ci nous partons vers l’Emilie-Romagne, une province Italienne dont la capitale est Bologne.

Par Didier

Cette nouvelle rubrique tente d'imaginer un Béziers libéré du Front National, une sorte d'après l'âge de pierre (ou de Robert).... Notre volonté est de rendre compte de réalisations à nos yeux exemplaires de villes et de villages qui, sans l'emprise du Front National, peuvent inventer, produire, accomplir.

Par Didier

L'idée n'est pas nouvelle, paraît pleine de bon sens: un versement d'argent mensuel à tout citoyen de sa naissance à sa mort. A l'heure où il faut remercier les patrons de créer des emplois, s'interroger sur un revenu de base est une démarche qui peut paraître originale, décalée.

Par Clairette