Les aventures du Baron Noir. Cette rubrique est issue d’une chronique tenue dans l’émission radio mensuelle d’EVAB sur RPH (à écouter sur ce site ou sur RPH).

Par Didier

Chers amis antiracistes et antifascistes, chers amis de la botanique, de la mythologie et de la psychologie mondiale . . . Bonjour !

Dans la botanique les narcisses sont des plantes printanières attirantes mais toxiques. Dans la mythologie Narcisse ne se préoccupe que de lui-même. Dans la psychologie les narcisses sont des pervers notoires. En botanique, en mythologie et en psychologie les narcisses ont donc mauvaise réputation. Ça fait beaucoup !

Chers adeptes de l’altruisme et de la solidarité, la mauvaise réputation des Narcisses est-elle justifiée ? Eh bien, oui, franchement oui ! Le narcisse est capable de pratiquer "en même temps" : la séduction, la monstration, l’autocongratulation, la mégalomanie, l’égocentrisme, les colères et la violence verbale.

Prenons par exemple et au hasard le cas du maire de Béziers : le Baron Noir. En plus d’être narcissique il est facho. Les narcisses facho comme les Trump aux U.S.A, Bolsonaro au Brésil, Dutertre aux Philippines, Berlusconi en Italie, Ménard à Béziers . . .exigent tous que leurs administrés les aiment.  En règle générale quand leurs électeurs sont des fans ça ne pose pas problème. Pour ceux qui n’ont pas voté, ou voté contre, ça se complique. Prenons par exemple le cas du Baron Noir : il est élu en 2014 par 14 000 fans. On peut croire que c’est beaucoup ! Mais il y a quand même 47 000 inscrits à Béziers ! Face à ces 33 000 récalcitrants le Baron Noir hésite entre séduction et rejet : Séduction pour atteindre le nirvana des narcisses électoraux : 47 000 fans sur 47 000 votants.

Rejet quand toutes les tentatives de séduction électorale ont échoué. C’est d’ailleurs pour éviter les échecs et les rejets que les narcisses fachos d’extrême droite préfèrent les dictatures. La dictature c’est l’amour obligé du chef. Même sans dictature l’amour obligé du maire facho de Béziers ça reste compliqué. Surtout quand il réclame des preuves d’amour bi-hebdomadaires. Pour le Baron Noir il y a deux miroirs essentiels où il se regarde et s’apprécie. Les plateaux télés et les administrés.

Chers amis auditeurs de Béziers et du monde entier, sommesnous condamnés à être les miroirs du Baron Noir ? Sommes-nous condamnés à errer hagards au milieu d’affiches municipales hostiles, comme des souris de laboratoires ? Des souris qui ne sourient plus ? Non, bien sûr que non ! Car les narcisses fachos ont une faille. Ils veulent être aimés de leurs administrés, mais ils peuvent être virés par leurs administrés. Et oui, un maire est éphémère, il est intérimaire !

A Béziers vous le savez, des élections municipales se profilent pour mars 2020. C’est l’occasion rêvée de supprimer le CDD du Baron Noir à la municipalité !

C’est l’occasion de le licencier !

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok