Environnement

L’intégrisme, source d’intolérance, doit être dénoncé partout. Ça fleurit pourtant allégrement, et ça frise la connerie pure et simple, quand il s’agit de discours soit-disant écologistes, avec, bien sûr, toujours des chiffres pour essayer de nous convaincre qu’on peut mourir idiot.

Par Clo

Juliette Binoche et Aurélien Barrau : le plus beau couple de l'année 2018 ! Le 3 septembre, ils se sont unis, avec 198 autres camarades artistes et scientifiques, pour engendrer et mettre au monde - rédiger et publier – ce bel enfant : le texte de l'Appel du Collectif des 200 : « Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité, pour sauver la planète » (1). 

Par Sunzi

Vendredi 21 septembre, la manifestation contre l'incinérateur de déchets de Béziers n'a rassemblé qu'une petite cinquantaine de personnes... La chorale des « Sans » de Pézenas était présente pour accueillir aussi les cyclistes d'Alternatiba de passage à Béziers.

Par JF Gaudoneix

Nicolas Hulot a donc quitté le gouvernement fin août car il ne veut plus être la caution écologique de Macron. Il était averti pourtant : il ne peut y avoir de politique écologiste dans un système économique et social qui a pour valeurs et objectifs tout le contraire d'un vrai projet de défense de l'environnement.

Par Robert Martin

OK, le dimanche on fait ce qu'on veut. Certains vont à la messe et d'autres restent dans leur lit, pourquoi ne pas aller se promener dans la nature, même si ça semble être dangereux puisque quelques-uns préfèrent, sûrement par précaution, y aller avec un fusil.À ce propos, la pollution par les 21 000 tonnes de plomb disséminées dans la nature en Europe par les chasseurs, dont 7000 tonnes dans les zones humides et les marais salants, font qu'on trouve du plomb même dans le sel de Guérande...

Par Clo

En ce début du mois de juillet 2017, les Faucheurs Volontaires, militants anti-OGM, viennent de toute la France se rejoindre dans un petit village de l'Hérault pour leur Assemblée générale annuelle. Au menu également, dès le lendemain, des actions moins légales mais tout aussi légitimes selon eux.

par Robert Martin,

A la fin du dernier article sur la gestion des déchets de l'île touristique de Gili Trawangan, je concluais avec une note positive. En effet, j'expliquais que la situation conjoncturelle semblait être de bon augure pour l'île et me demandais si cette dernière pouvait devenir structurelle. Hélas, je ne peux l'affirmer aujourd'hui, toutefois bien des choses se sont passées depuis, voici leur récit.

Par un correspondant à l'autre bout du monde, (avec l'aimable participation de Meri et Yaya)

« Cet ordinateur marche à l'énergie100 % verte fournie par Enercoop » (1), voici la phrase qui conclut tout message mail d'une de mes amies. Curieuse, j'ai fini par consulter le site d'Enercoop, l'énergie militante. Et, du coup, de l'interviewer pour en savoir plus.

Par Emma,

Devant le problème croissant et bientôt insurmontable des déchets que notre civilisation consumériste provoque (suremballage, publicité, obsolescence programmée), nous sommes confrontés à leur accumulation et à leur traitement.

par Khan Did,

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok