Décryptage

Pendant l’été, les instituts de sondage nous ont expliqué que la principale préoccupation des  membres de l'Union Européenne est l'immigration, devant les questions économiques et le chômage.

Par Abdelslam Gaudoneix

Né en 1911 et reconnu d'utilité publique, le mouvement des Éclaireuses et Éclaireurs de France (EEDF) avance des idées liées à la Paix et à la Fraternité. À Béziers il existe un groupe d' Éclaireuses et Éclaireurs de France qui accueille tous les enfants sans distinction pour participer à des activités basées sur le scoutisme (en relation avec l'environnement, la nature), mais ce sont aussi la laïcité et bien d'autres valeurs fondatrices d'une société apaisée, qui sont approchées lors des regroupements.

Si près de Béziers, le début des émeutes de 2005 à Clichy sous-bois. Les plus grands drames humains naissent d’une volonté politique qu’ils se réalisent et d’une conjonction temporelle.

par Didier

 Puisque le maire de Béziers semble avoir une mémoire sélective en matière de massacres, il convient d'exhumer de l'histoire les causes de la folie collective et raciste d’Aigues-Mortes, dans le Gard, qui fit dix morts et une centaine de blessés les 16 et 17 août 1893.

Par Didier

Dans un fatras sémantique qui mêle le droit romain aux procès de Nuremberg, les « nostalgériques » du mouvement Veritas vont tenir un congrès à Béziers le 12 septembre 2015. Ils seront accueillis par le maire de la ville (extrême-droite), son député (droite extrême) et son altesse sérénissime le prince Sixte Bourbon de Parme (arrière-petit-fils de Charles X qui, depuis qu'il a perdu le trône de France, semble noyer son chagrin dans l'alcool et le jambon).

Par Didier

Y'a des Punks dans mon Quartier. A la fin des années 1990, en bande originale du film de la société française qui assistait à la montée du nationalisme et du FN, la scène alternative, underground, laissait exploser les décibels d'une jeunesse qui frontalement, dans la rue comme dans les concerts, s'opposait à la poussée nationaliste.

Tel est le cri poussé sous forme de lettre dans le Monde diplomatique de septembre 2015 par Aminata Traoré, ancienne ministre de la Culture du Mali. Elle rappelle les plus de 3000 noyés en Méditerranée parmi les migrants qui fuient la misère et les guerres, deux situations éminemment liées, et cela dans une indifférence à peine atténuée par quelques hypocrites et fugitives vagues émotionnelles.

par Khan Did

Depuis bientôt 2 ans, la voix du maire, dans ses décisions, ses discours, son journal, sème des paroles de discorde et, se drapant dans une posture catholique prosélyte et intolérante, essaie inlassablement de dresser la population contre les maghrébins et syriens, qu'il couvre du terme générique de « musulmans », fussent-ils catholiques ou incroyants.
Responsables de tous les maux, ils sont transformés en boucs émissaires, selon une technique qui rappelle fâcheusement les dérives allemandes de sinistre mémoire.

par Khan Did

Ondes, flotte, collaboration et servilité des politiques, opacité, maquillage et manipulation de l'information ou comment le fabuleux trio[1] installe la télérelève des compteurs d'eau sur Béziers et prépare la venue des compteurs GASPAR.

L'affaire commence au printemps 2014. La Coordination Biterroise[2] est interpelée par le Collectif Vigilance Compteurs Sans Fil créé autour de l'école de La Chevalière où une antenne vient d'être en catimini installée sur le toit.

La pensée fasciste a toujours eu besoin d'un bouc émissaire. Traditionnellement les mêmes fascistes font endosser ce rôle aux Juifs. Pourtant depuis le 11 septembre, un nouvel adversaire est apparu : le musulman. Le bloc identitaire est en France le groupe fasciste le plus en pointe dans cette nouvelle orientation. Des soupes populaires au cochon, aux autocollants « contre la racaille tu n'es pas seul », le bloc identitaire développe une haine du musulman qui va bien au-­delà d'une aversion pour les Djihadistes.

Dans la veine la plus misogyne de l'idéologie historique portée par l'extrême droite, monsieur Robert Ménard et son équipe apparaissent comme des phallocrates bourgeois avec un maire omniscient, omnipotent, omniprésent, une sorte de Caudillo en pays occitan.

 Une étude de l’INED et de l’INSEE pointe la ségrégation de la société française à l’égard des immigrés et de leur descendance

par Koniek

Ursula décrypte les dernières prouesses des forts en com’ de la Mairie et trouve matière à s’ex­tasier. Ce mois ­ci les saillies de monsieur le Maire m’ont gonflée à bloc ! Diable ! C’est qu’il a le sens de l’image, le bougre ! Déjà, dans le journal municipal (JDB) du 15 février il nous fait la surprise d’une délicieuse contrepèterie, p. 14­15, avec ce titre « Cool mouillées » qui n’a de sens que si l’on rétablit « Couilles moulées ».

Décryptage de la photo de foule du jeudi 8 janvier 2015 et retour sur le Journal de Béziers du 15 janvier, pp. 4­5.La photo sur la double page du JDB du 15 janvier 2015 représente un tableau commun, vu les circonstances : c’est le jeudi 8 janvier 2015.

Vous êtes en mal d'identité, pris dans l'impossibilité de vous reconnaître dans cette France qui se suicide (1) ? Dans ce Languedoc-Roussillon paupérisé ? Dans cet Hérault commandé par ces gauchistes de Montpellier ? Dans ce XXIème siècle décadent ? Rassurez-vous, votre identité c'est d'être...Biterrois : une Humanité à part entière.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok