Habitat participatif, groupé et coopératif, des alternatives qui ont le vent en poupe?

En mai 2019, le mouvement de l’habitat participatif a organisé une rencontre à Montpellier. Cette SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), tout en étant accompagnatrice de projets, veut également rendre visible et dynamique le « faire et vivre ensemble ». Certains ont connu la colocation, souvent lors de périodes étudiantes, d’autres plus anciens ont fait des tentatives de vi en communauté, à présent reviennent des envies d’habiter autrement. Par Emma
Les aventures du Baron Noir. Cette rubrique est issue d’une chronique tenue dans l’émission radio mensuelle d’EVAB sur RPH (à écouter sur ce site ou sur RPH). Par Didier
Le texte d’une conférence donnée en 1995 par l’écrivain Italien Umberto Eco (mort en 2016) a été réédité en français chez Grasset en 2017 avec comme titre : "Reconnaître le fascisme". Ce petit fascicule de 56 pages vendu 3 euros est d’une brûlante actualité pour tous ceux qui tentent de comprendre le renouveau de...
VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales qui recense, analyse et dénonce les incursions de l’extrême droite sur le terrain social. VISA se veut un outil d’information et de réflexion afin de lutter collectivement contre l’implantation et l’audience de l ’extrême...
Pauvres qui venez vous loger à Béziers, vous préférez un logement indécent ou insalubre? Malgré l'indignation dont témoigne la couverture du Journal de Béziers n° 30 de 2016, la situation du logement à Béziers ne s'améliore pas lorsqu'on est pauvre. Il faut dire que le maire avait affirmé « je chasserai du...
Des dizaines de milliers de personnes qui manifestent pour l’accès au logement dans les grandes villes et contre la hausse du prix des loyers, c’est en ce moment dans les grandes villes allemandes. Par Didier
Roubaix a ceci de commun avec Béziers d'être dans le Top 5 des villes où le taux de pauvreté est le plus élevé. Et qui dit pauvreté dit problème de logement. Notre dossier sur le logement montre combien se loger devient la difficulté majeure de la vie quotidienne pour de plus en plus de familles. par Robert Martin

Certaines chansons peuvent avoir un singulier destin. Écrites par une personne, elles sont reprises par des millions d'autres. 

Par Didier,

Pour ce numéro d'EVAB nous nous intéressons à la chanson « l'Estaca » de Lluis Llach.

La chanson

"L'Estaca" écrite en 1968 devient rapidement l'hymne de toutes les revendications catalanes. Ses paroles évoquent la liberté en prenant la métaphore de personnes entravées à un vieux pieu vermoulu qui tentent de s'en libérer en secouant leur joug. Un an après avoir été écrite, l'Estaca qui est passée au travers des mailles de la dictature franquiste est interdite. Mais déjà connue de tous en Catalogne (et plus largement en Espagne) elle va devenir un hymne de résistance au fascisme, un appel à la mobilisation et à la solidarité. 

lestaca

L'auteur 

 

Lluis Llach est né le 7 mai 1948 à Gérone en Catalogne. Il passe son enfance à Vergès, un village de l'Empordan. Très tôt il s'engage contre le génocide culturel qui vise à éradiquer la langue catalane. Profitant d'une faille de la dictature franquiste qui interdit de parler le catalan mais tolère qu'il soit chanté, il entame son combat politique en chantant en catalan. 

En 1969 il refuse un contrat de deux millions de pesetas pour chanter ses chansons en castillan. En 1969 toujours, dans un concert à Madrid, suite à l'interdiction qui lui est faite de chanter l'Estaca il se contente d'en jouer la musique. Les 3 000 personnes présentent reprennent en cœur les paroles de la chanson devant une guardia civil médusée et paralysée. De 1971 à 1976 Llach est obligé de s'exiler en France car il risque l'incarcération dans son pays. La mort de Franco en 1976 lui permet de revenir en catalogne mais le franquisme survit encore. Chacun de ses concerts se transforme en manifestation anti franquiste.

il chante devant 110 000 personnes qui dans une fièvre inégalée reprennent chacune de ses chansons

 

Lors de la démocratisation de l'État Espagnol il attaque en justice le premier ministre socialiste Felipe Gonzalez pour promesses électorales non tenues concernant la culture catalane. En 1985 au Nou Camp de Barcelone (le stade du Barça) il chante devant 110 000 personnes qui dans une fièvre inégalée reprennent chacune de ses chansons dont bien sûr l'Estaca. Actuellement Llach a mis fin à sa carrière de chanteur. Il est député au parlement catalan et poursuit sous d'autres formes un combat culturel et politique jamais interrompu.


L'Estaca est une chanson mondialement connue et chantée. Vous pouvez écouter de nombreuses versions sur youtube dont celle du concert du Nou Camp en 1985.
À titre personnel je vous conseille celle tonique de Cali et Balbino en 2011 sur youtube toujours.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok