Habitat participatif, groupé et coopératif, des alternatives qui ont le vent en poupe?

En mai 2019, le mouvement de l’habitat participatif a organisé une rencontre à Montpellier. Cette SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), tout en étant accompagnatrice de projets, veut également rendre visible et dynamique le « faire et vivre ensemble ». Certains ont connu la colocation, souvent lors de périodes étudiantes, d’autres plus anciens ont fait des tentatives de vi en communauté, à présent reviennent des envies d’habiter autrement. Par Emma
Les aventures du Baron Noir. Cette rubrique est issue d’une chronique tenue dans l’émission radio mensuelle d’EVAB sur RPH (à écouter sur ce site ou sur RPH). Par Didier
Le texte d’une conférence donnée en 1995 par l’écrivain Italien Umberto Eco (mort en 2016) a été réédité en français chez Grasset en 2017 avec comme titre : "Reconnaître le fascisme". Ce petit fascicule de 56 pages vendu 3 euros est d’une brûlante actualité pour tous ceux qui tentent de comprendre le renouveau de...
VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales qui recense, analyse et dénonce les incursions de l’extrême droite sur le terrain social. VISA se veut un outil d’information et de réflexion afin de lutter collectivement contre l’implantation et l’audience de l ’extrême...
Pauvres qui venez vous loger à Béziers, vous préférez un logement indécent ou insalubre? Malgré l'indignation dont témoigne la couverture du Journal de Béziers n° 30 de 2016, la situation du logement à Béziers ne s'améliore pas lorsqu'on est pauvre. Il faut dire que le maire avait affirmé « je chasserai du...
Des dizaines de milliers de personnes qui manifestent pour l’accès au logement dans les grandes villes et contre la hausse du prix des loyers, c’est en ce moment dans les grandes villes allemandes. Par Didier
Roubaix a ceci de commun avec Béziers d'être dans le Top 5 des villes où le taux de pauvreté est le plus élevé. Et qui dit pauvreté dit problème de logement. Notre dossier sur le logement montre combien se loger devient la difficulté majeure de la vie quotidienne pour de plus en plus de familles. par Robert Martin

La Délégation de Service Public relative aux transports liant la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée à la société Transdev Urbain1 arrive à échéance le 31 décembre 2018. 
Par Michel

Un opérateur concurrent, Vectalia, a remporté le marché, un changement pour lequel les usagers et citoyens n'ont pas été consultés, et dont la communication est plutôt opaque.
Une élaboration bien floue.

D'abord, selon cet article de Midi Libre du 4 juillet 2018 2, « une indiscrétion, le 30 juin dernier, d'un conseiller communautaire confirmant, "le changement de délégataire en matière de transport urbain est acté à l'Agglo", a mis le feu aux poudres. ». On peut y lire aussi que le changement de délégataire était ficelé dès le mois de juin...et qu'il n'y avait que 2 candidats (Transdev et Vectalia) avant le vote. Mieux, le délégataire actuel était déjà au courant, au point de geler ses investissements dans l'infrastructure de transport biterroise !

Et pourtant, officiellement, tout commence lors du Conseil Communautaire du 12 juillet 2018, où a été votée la concession sous forme de DSP (Délégation de Service Public) . Un seul des 55 conseillers s'est prononcé contre : Aimé Couquet. 3 23 conseillers, issus de la majorité Ménard, se sont abstenus, et tous les autres ont voté pour. Le délégué aux transports et aux déplacements, Claude Allingri, déclare dans « ça roule », magazine spécialement édité par l'Agglo en décembre 2018, qu'« il a fallu 18 mois de concertation, d'analyses et de négociations pour en arriver là ».

Or à Béziers il n'y a eu aucun débat public. Celui-ci aurait peut-être débouché sur la gratuité et/ou gestion en régie publique des transports, comme c'est le cas à Dunkerque4 (...Aubagne, Gap, Niort, Châteauroux). Il paraît également étonnant que le mastodonte Transdev (6,6 milliards d'€ de chiffre d'affaire en 2017) qui en plus détenait déjà le marché depuis 8 ans, ne puisse réaliser autant d'investissements et perde le marché face au petit groupe Vectalia (170 millions d'€ de chiffre d'affaire en 2017). 5

 

Un sacré signal prix

Concrètement, pour l'usager, il s'agit d'abord d'un big bang tarifaire qui sévira dès le 7 janvier 2019 :
-ticket à l'unité : 1€, contre 0,50€ actuellement.
-abonnement mensuel : 16€, contre 10€ actuellement.
-recharge 10 voyages : c'est le flou le plus total : selon « ça roule », elle coûtera 6€ (contre 3 actuellement) ; selon Midi Libre du 10 décembre 2018, « le prix d'un achat de 10 tickets reste inchangé » ; selon Bouticbus, où l'on peut encore se procurer des trajets valables 900 jours au prix de 3€ les 10, le prix reste le même, mais de fortes augmentations sont à prévoir pour 2019.

Nous constatons que cette augmentation tarifaire, qui est un véritable « signal prix » contre l'utilisation des transports en commun, vient en contradiction avec le Schéma de Cohérence Territoriale élaboré à l'échelle des 5 intercommunalités du Biterrois6. En effet, l'objectif 3,3 du Document d'Orientations Générales est de « Mettre à niveau l'infrastructure de transport et développer l'offre de mobilité alternative » : «plus particulièrement « le SCoT s'efforce de limiter la précarité liée à l'absence de mobilité souvent associée à un contexte de raréfaction et de tarification élevée des carburants. Aussi, le SCoT, dans un souci d'équité sociale et territoriale, a pour objectif d'encourager l'utilisation des transports collectifs tout en optimisant les ressources existantes. »

L'Agglo mal à l'aise sur la question des tarifs ?

« Nous inaugurons ce soir les nouveaux bus de l'Agglo ! Un territoire mieux desservi, des bus innovants, propres et silencieux, modernes ! Nous répondons aux attentes des habitants ! Merci à Vectalia Movilidad #transport#mobilite #environnement » Tels sont les propos de F. Lacas lors de la présentation des nouveaux bus le 6 décembre 2018 à la MAM, repris par le Facebook de l'Agglo.

Sur le plan politique, l'augmentation tarifaire n'a pas fait l'objet d'une telle passe d'arme que celle du Versement Transport (payé par les entreprises) contestée par Ménard lors du conseil communautaire du 11 octobre 2018 7 et 8 ! Dans l'urgence de prendre une décision, un conseil communautaire uniquement consacré à l'augmentation de ladite contribution s'est tenu le 25 octobre. 9

un véritable signal prix contre l'utilisation des transports en commun 

Lorsque j'écris ces lignes, je m'aperçois que les plans de lignes et les horaires sont disponibles sur beemob.fr, mais pas les tarifs ! Le délégataire les ignorent-ils ? Sur le site de l'Agglo, rien non plus!

Dans la communication officielle, dans le micro-trottoir 10 disponible sur le site de l'Agglo, le sujet est résumé à « le prix est abordable », noyé dans de nombreuses critiques sur le réseau actuel. Dans le magazine « ça roule », la question est abordée par un comparatif avec des villes dont le prix du transport est plus cher qu'à Béziers. Tout le reste du magazine est consacré à une présentation méliorative de Vectalia, à des quizz et des slogans sur la qualité de service. Allingri, interviewé par ViaOccitanie11 le 6 décembre 2018, évoque wifi, nouvelles lignes, meilleure fréquence, bus écologiques... "le tout pour 1€ le trajet", sans évoquer l'ancien prix. Dernier engagement en date de la part de M. Allingri repris par Midi Libre (version papier) le 2 janvier 2019 : les tarifs resteront abordables pendant la durée de la concession.

Une offre vraiment Premium ?

Bien sûr, pas moyen de mettre l'œil sur un quelconque cahier des charges. Voici le tour des améliorations annoncées : 63 véhicules, 25 lignes contre 23 actuellement, du Wifi sur certaines lignes, 50% du parc alimenté au GNV d'ici juillet 2019, et plan modifié :
-la création d'une desserte conséquente de la zone de la Méridienne (fallait-il la construire ?) par 3 lignes !
-la liaison Villeneuve-les-Béziers – Valras-Plage
-passage en Transport A la Demande, de l'actuelle ligne 20 (Béziers-Coulobre)
-création d'un arrêt à la MAS (Maison d'Accueil Spécialisée) Montflourès.

Concernant la révolution annoncée sur les horaires, voici un tableau récapitulatif du nombre de passages par sens, par semaine et par ligne, avant la modification (source : site beemob.fr 12 )

transportpublic

BUS

« Pourra-t-on mettre les vélos dans les bus ? » ai-je demandé à un agent de Vectalia distribuant des goodies lors de la présentation du 6 décembre. Réponse « Non, vous savez, c'est compliqué ».

...alors, vous en avez pour votre argent ?

1) En mai 2013, les groupes Transdev et Veolia Transport ont fusionné, donnant naissance à Transdev urbain
2) https://www.midilibre.fr/2018/07/04/beziers-les-transports-urbains-de-lagglo-vont-ils-passer-sous-delegation-espagnole,4644709.php
3) https://lagglo.fr/app/uploads/2018/08/cr_12.07.18.pdf
4) https://www.latribune.fr/regions/nord-pas-de-calais/pourquoi-dunkerque-a-choisi-les-bus-gratuits-789674.html
5) https://cities.newstank.fr/fr/tour/news/125488/beziers-vectalia-remplace-transdev-gestion-reseau-bus-partir-01-01-2019.html
6) http://scot-biterrois.fr/le-scot-approuve/
7) https://www.midilibre.fr/2018/10/15/transport-a-beziers-robert-menard-est-remonte-contre-frederic-lacas,4732293.php
8) https://lagglo.fr/app/uploads/2018/10/ODJ-CC-11.10.18.pdf
9) https://lagglo.fr/app/uploads/2018/10/conseil-communautaire-251018.pdf
10) https://lagglo.fr/actualite/vectalia/
11) https://viaoccitanie.tv/agglo-beziers-mediterranee-des-bus-ecologiques-et-relookes-arrivent/
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok