Rappelons que le conseil municipal de la ville est radical socialiste, le maire est alors Auguste ALBERTINI. Le PCF et la SFIO progressent. Les candidats radicaux dont le député maire ne se prononcent pas en faveur du FRONT POPULAIRE.

Par Laurent,

Les grèves démarrent en juin avec 1400 métallurgistes de l'entreprise Fouga; suivent les agriculteurs, le bâtiment, les grands magasins. Domenech dirigeant syndical s'illustre. Au total 7000 salariés font grève à Béziers qui devient la ville la plus en lutte dans l'Hérault...Résultats : augmentation de salaires et signatures de conventions collectives. La ville restera marquée par des déceptions car dès l'automne des remises en cause des accords ont lieu.