Prédire une crue est une histoire de croyance. « Il y a des questions complexes. On ne peut pas prévoir les crues. La météo est variable ici » souligne le Président d'une association du quartier du Faubourg à Béziers.

Par Samson

Il a raison : un infime changement dans les conditions initiales d'un modèle de prédiction a l'effet du battement d'aile d'un papillon sur la formation d'un tsunami. Une minuscule faille dans les certitudes de départ se propage avec une incertitude exponentielle. Le hasard s'engouffre dans la moindre brèche. La seule prévisibilité est la possibilité de l'inondation. Mais savoir quand et où relève au mieux de l’art divinatoire, sinon d’une supercherie.

Vouloir empêcher une inondation est comme vouloir inverser le courant d'un fleuve. On peut toujours éviter qu'une crue cinquantennale ne déborde en construisant une digue. Mais qu'adviendra-t-il d'une crue centennale ?

 

crue