En dix ans, le nombre d'habitations vides est passé, en France, de 1.9 million à 2.6 millions : le taux de vacance a ainsi grimpé de 6,3 % à 7,8 %.
Béziers à la première place pour... les logements vides !

Par JC,

Selon une enquête réalisée par Le Monde en 2015 (édition datée 23 février 2015), malgré la pénurie de logements, il existe des villes où les logements vides atteignent une proportion inquiétante :


- 29 000 à Nice (12,8 % du parc) ;
- 7 200 à Avignon (14,3 %) ;
- 7 500 à Mulhouse (13,6 %) ;
- et...7 000 à Béziers (16,7 %) !

L'étude de l'évolution de la vacance de logements à Béziers, sur la période 1968 – 2013, révèle un taux très sensiblement supérieur à la moyenne nationale et une augmentation inquiétante.

 

A12vacance1

 

Qu'est-ce qu'un logement vacant ?

Selon la définition de l'INSEE, un logement vacant est un logement inoccupé se trouvant dans l'un des cas suivants :
- proposé à la vente, à la location,
- déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d'occupation,
- en attente de règlement de succession,
- conservé par un employeur pour un usage futur au profit d'un de ses employés,
- gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste...comme il en existe un très grand nombre à Béziers).

Béziers triple le nombre de logements vacants en moins de 50 ans...

Entre 1968 et 2013, soit sur une période de 45 ans, le nombre total de logements sur le territoire communal passe de de 27 900 à 45 513 (+ 63.00%). Dans le même temps, le nombre de logements vacants est presque multiplié par 10.

La vacance observée dans l'habitat HLM, autour de 3.00% au niveau national, est marginale au regard du taux de vacance de l'ensemble des logements. En effet, le parc locatif social compte environ 5 millions de logements sur plus de 35 millions de logements dénombrés en France (source : ministère du logement).

C'est donc le parc de logements locatifs privés qui est à l'origine de la plus grande partie de la vacance.

A12vacancetauxprospective2

Un taux de vacance biterrois exceptionnel !

Si le taux de vacance moyen national progresse de 6.47% en 1968 (il est alors supérieur au taux biterrois qui s'établit à 2.96%) à 7.75% en 2013, il est relativement stabilisé à hauteur de 7.00% environ sur la période. (source : INSEE).

Pour la commune de Béziers, sur la même période, ce même taux évolue de 2.96 à 17.18 !

Alors que la tendance est à une stabilisation du taux de vacance en France, à paramètres inchangés, le taux biterrois progresse en moyenne de 2.17% par an et dépasserait les 30.00% à l'horizon 2020.

Après trois ans d'inaction ou de politique en trompe-l'œil en matière de logement, le maire de Béziers devrait se préoccuper urgemment de la résolution d'un paradoxe apparent : il y a, à Béziers, une demande croissante de logements non satisfaite et un nombre de logements vides en très forte augmentation.