Perspectives

 

Marinaleda : sans Marine, là-bas un autre monde est possible !

Par Didier

Face à la communication envahissante du maire de Béziers qui, deux fois par mois vient bourrer les boîtes aux lettres des Biterrois et leur crâne à grands renforts d'un journal dont le contenu nauséabond renvoie une image détériorée de la ville, des Biterrois se sont engagés dans une action citoyenne.

Par RasKarKapaK

 

Il n'est plus possible pour personne d'ignorer les dégâts des produits phytosanitaires très largement employés en agriculture professionnelle, dans les jardins familiaux et dans les espaces publics (campagne de l'association « Générations futures », étude du Pr Gilles-Eric Séralini menée fin 2013, citée par Terre-net).

Par Khan Did

Frontex est l’agence européenne pour gérer les frontières extérieures des États membres de l'Union européenne (en abrégé « Frontières extérieures »). Son siège est à Varsovie (Pologne). Elle coordonne les garde-frontières de l'Union avec les États non-membres.

Par Arsène

Les ardents et justes défenseurs de la Laïcité sont interloqués par la décision rendue par le Tribunal Administratif (TA) de Montpellier en date du 16 juillet 2015 (2).

Par DG. Rojoyverde

En janvier dernier, c'était la Grèce et la surprise Syrisa qui remportait les élections législatives. Le monde de l'argent ne s'en est pas encore remis.

Voyage dans un département qui a failli être gagné par l’extrême droite : l’AISNE

Vingt ans de crise économique qui n’en finissent pas, des fermetures d’usines et des chômeurs à la pelle, l’Aisne en Picardie ,c’est Béziers à l’échelle d’un département.

 

Faisant suite aux propos incendiaires du maire de Béziers à propos de son initiative personnelle de ficher les enfants selon leur nom, une partie du personnel du collège Katia et Maurice Krafft a adressé une lettre au premier magistrat.

Quand la violence fait partie de l’arsenal idéologique. Depuis l’entre-deux guerres les organisations d’extrême droite qui ont passé la ligne blanche identitaire de la loi républicaine sont légion. Toutes ou presque ont été dissoutes suite à des attaques contre la république ou ses valeurs. Toutes ou presque sont réapparues peu de temps après sous une autre appellation avec les mêmes militants.

Au secours, Big Brother est devenu français ! À la suite des opportuns attentats de Paris en janvier, nous sommes à la veille du vote de la "loi sur le renseignement" présentée par M. Valls, qui donne toute latitude à l'exécutif pour mettre l'ensemble de la société civile sous surveillance, façon "Patriot Act". Elle va passer le 5 mai à l'Assemblée.

Dans le n°2 de notre journal, nous avions déjà abordé ce sujet quand, à l'automne 2014, nous avions eu droit à des communications fracassantes de MM. Lacas et Ménard à propos du prix de l'eau. Chacun y est allé de sa surenchère.

En octobre 2010, à l'initiative de Cherif Berkane, Michaël Rachedi, Akim Khadir et Youssef Bounoua, le Club Socrate prenait racine à Narbonne. Entre constats lucides et propositions concrètes le Club Socrate se veut un facteur d'effacement de différences œuvrant pour un « meilleur vivre ensemble ».

Après l'expulsion des Roms de la déchetterie Brault, la 4° en 6 ans (et ils sont toujours là...), le traitement indigne qui leur est réservé, la non-application de la circulaire Valls prévoyant préalablement à toute évacuation une organisation d'un nouveau logement, et les paroles du porte-parole du gouvernement, Stéphane Lefoll : « Il faut absolument chercher à les faire retourner d'où ils viennent », un rapide survol de leur situation dans l'Union Européenne est résolument nécessaire.Tout d'abord, se souvenir de ce qu'ils disent unanimement: « Nous fuyons une situation insupportable en Roumanie, où nous sommes pourchassés et " pogromisés " ».

Comprendre la résurgence fasciste contemporaine à travers le prisme de Ni droite ni gauche. L'idéologie fasciste en France, de Zeev Strenhell. Cet excellent ouvrage rectifie le révisionnisme à la française qui efface l'empreinte fasciste dans l'Histoire de la France.

Le parti­-pris de l'auteur est de démontrer de manière solidement documentée, que la pensée fasciste est profondément enracinée dans la mentalité française. Elle se développe en réaction à l'esprit des Lumières, à son universalisme rationnel.

Il faudrait quitter cette ville, faudrait laisser tous nos rêves parler. Suis-je un rebelle si mon esprit est libre ? Serons-nous, toujours, des moutons dociles ? "Une jeunesse à côté", Fabulous Sheep, janvier 2014, titre éponyme.