« Magnifique succès »,  « partenariat stratégique », « accord historique », les expressions de M. Valls et F. Hollande rivalisent de triomphalisme pour -enfin- un contrat juteux pour la France. (1)

par Khan Did

En effet, il n’y avait rien eu depuis la vente pour 5 milliards de nos glorieux Rafale à l'Egypte du Maréchal El Sissi, bien connu pour son respect de droits des citoyens et des opinions, son ouverture religieuse et son action de pacification au Moyen-Orient, et un contrat de 10 milliards pour vente de chars et armements (2) à cette autre grande patrie des droits de l'homme - et de la femme - qu'est l'Arabie Saoudite, menée par M Valls himself. On ne doute pas, comme l'écrit Pascal Riché, dans Les Crises.fr en octobre dernier, que cette vente s'est assortie de promesses que les avions seraient pilotés par des femmes, ou qu'on ouvrirait une boite gay à Ryad...

On a les fiertés qu'on mérite

Ce troisième contrat consiste en la vente de 12 sous-marins nucléaires à l'Australie, avec transfert de technologie et construction en Australie méridionale pour un rapport de 34 milliards d'euros (la moitié du montant de l'évasion fiscale des grandes entreprises françaises). Et nous avons été préférés aux Allemands et aux Japonais, verts de rage. Re-Cocorico.

N10 cocorico rela guerre

La France, avec 16 milliards de ventes d'armes en 2015, a quadruplé ses chiffres depuis 2012 (3)

La zone d'excellence de la France réside donc dans sa technologie de guerre...Fierté de nos dirigeants ! On a les fiertés qu'on mérite. Les Canadiens ont renoncé à vendre des armes au moins à certains pays.

Pour mémoire, dans le monde, 60 millions de personnes sont à ce jour déplacées et détruites par les conflits armés, sans compter les dévastations des cultures, élevages, hôpitaux, écoles...(4)

 

(1) France 24. 26/04/2016
(2) Usines nouvelles. 20/07/2015
(3) L'opinion. 18/01/2016
(4) France culture. Du grain à moudre 28/04/2016