Décryptage

Le 24 mai 2015 dans une ambiance de liesse populaire généralisée, les électeurs de Valence et de la communauté autonome mettent fin à 24 années de règne sans partage de l'aile droite affairiste du Parti Populaire sur la ville, et à 20 ans de gouvernance de droite sur la généralité.

par Didier

Quelques années seulement après un drame qui avait vu un grand-père tuer une cambrioleuse dans sa villa de Lespignan, un nouveau fait divers quasi identique replace dans le Biterrois les milieux ultras droitier en position de promotion de la légitime défense. Dans les laboratoires de l'extrême droite...

par Didier

Retour sur les ateliers d'agitprop, instrument d'agitation et de propopagande, et les conférences sur les dettes privées, de l'Université d'été d'Attac.

par Khan Did

Comme je l'ai relaté à plusieurs reprises (voir Evab N° 10 et 16 ), le marché de la Devèze s'éteint et va disparaître. Ne resteront que les forains, certes dynamiques et qui maintiendront un peu d'animation, mais tous les « alimentaires », qui faisaient l'âme de ce marché trois fois par semaine n'auront plus le droit de s'installer en dehors des nouvelles halles qui devraient ouvrir début décembre.

Par Eva D.

Rafale de perquisitions, portes forcées au pied-de-biche, fenêtres de caravanes brisées, de très nombreuses saisies de matériels informatiques, de tracts et même du manuscrit d'un livre en cours : les gendarmes ont mené une opération de grande ampleur contre...

par Robert Martin

Il y a des sujets qui fâchent : les films et le cinéma. « La dernière tentation du Christ » de Martin Scorsese, par exemple, diffusé de manière confidentielle, car en France quand on n'aime pas un film on se doit de bruler la salle de cinéma dans la foulée. Pour marquer sa désapprobation.

En ce début du mois de juillet 2017, les Faucheurs Volontaires, militants anti-OGM, viennent de toute la France se rejoindre dans un petit village de l'Hérault pour leur Assemblée générale annuelle. Au menu également, dès le lendemain, des actions moins légales mais tout aussi légitimes selon eux.

par Robert Martin,

A Charlottesville comme à Oran. L'extrême droite s'est depuis toujours fait une spécialité de la manipulation de la mémoire collective. Il en est ainsi des thèses révisionnistes qui revisitent le nombre de déportés, de juifs assassinés, le rôle de Pétain et de l'appareil d'état dans la France occupée.

Par Didier,

Une réforme du code du travail pourquoi ? Pour qui ? L'objectif de la loi El Khomri sur la réforme du code du travail a, paraît-il, pour objectif de lutter contre le chômage. Macron - comme Hollande et Sarkozy - a recours à encore plus de dérégulation du marché du travail.

par JF Gaudoneix

Preuve si besoin était que la question de la réhabilitation de la mémoire est une œuvre collective et engagée, il aura fallu plusieurs années pour sortir de l'oubli l'histoire et les traces restantes du camp de concentration d'Agde. Au travers de cet article nous saluons, dans ce numéro d'EVAB, le travail effectué par l' Association pour la Mémoire du Camp d'Agde.

Par Didier,

Dans la course à l'échalotte entre l'extrême droite et la droite extrême enclenchée depuis Sarkozy, le G.Clooney de la région Auvergne-Rhône-Alpes tente de doubler sur sa droite l'Iznogood biterrois.

par Didier,

 

L'élection d'Emmanuelle Duverger à la députation nous rappelle, si c'était nécessaire, que le couple Ménard a une ambition politique et pas seulement le souci de sa ville, comme l'a prétendu l'actuel maire de Béziers. Une partie de la presse française se borne à les présenter en couple enamouré et à véhiculer le cliché de la femme forte en éminence grise, participant ainsi à la construction de leur image.

Par M.R.V.,

Vous en rêviez, EVAB l'a fait : dans ce numéro vous pouvez lire la vraie fausse interview d'Emmanuelle Duverger Ménard !

Par Didier,

A la fin du dernier article sur la gestion des déchets de l'île touristique de Gili Trawangan, je concluais avec une note positive. En effet, j'expliquais que la situation conjoncturelle semblait être de bon augure pour l'île et me demandais si cette dernière pouvait devenir structurelle. Hélas, je ne peux l'affirmer aujourd'hui, toutefois bien des choses se sont passées depuis, voici leur récit.

Par un correspondant à l'autre bout du monde, (avec l'aimable participation de Meri et Yaya)

Le dessin d'humour, c'est comme le caillou dans la chaussure, ça dérange, ça peut faire mal. S'il est trop petit, on ne le sent pas, s'il est trop gros, ça ne rentre pas et on passe à autre chose.

Par Clo,