Déjà-vu

Le film sacré Grand Prix à Cannes cette année, sort sur les écrans et toute la presse en parle à juste titre. «120 battements par minute».

par Emma,

A l'initiative de l'association Mut Vitz 34 qui promeut la défense des revendications zapatistes du Chiapas en les faisant connaître et en revendant leur café, nous avons assisté à une conférence à la Cimade où était proposée une exposition de leurs peintures.

Par Khan Did,

Une soixantaine de personnes a assisté à la représentation de la pièce "Saleté" de Robert Schneider le samedi 24 juin à la Colonie Espagnole de Béziers. 

par Robert Martin

Si on veut s'arrêter sur les leçons à tirer de cette période électorale, on peut visionner « L'homme aux mille visages », le dernier film d'Alberto Rodriguez, consacré à la figure véritable de Francisco Paesa, arnaqueur de haut vol.

Par M.R.V.,

Sortie Ouest avait programmé, le 29 avril, un concert de ce jeune néo-zélandais, le pianiste aux chapeaux, né en 1982, issu d'une famille de musiciens du côté de son père qui a eu le souhait de la formation de ce jeune fils très doué.

Par Khan Did,

Un film courageux que le Front  National trouve absolument inadmissible.

Par Emma

La Conférence sur les migrations trans-méditerranéennes s'est tenue à l'auditorium de la MAM, le 26 janvier 2017 et était organisée par le réseau Euromed France présidé par Roland Blache. Ce réseau comprend 40 organisations et un syndicat. Il s'occupe du droit du et au travail.
Par Khan Did,

Malgré le froid d'un soir d'hiver, une petite centaine de personnes s'est déplacée ce 16 janvier pour assister au premier café éco-géo organisé par le contre journal 'Envie à Béziers' à la Colonie Espagnole.

Par JAG (avec l'aide précieuse des présentations de Dominique Crozat et Benoît Prévost),

L'ABCR vous invite à voir "Fuocoammare", un film sur le drame des immigrés, mais pas que... C'est gratuit et passionnant !

Par la rédaction

« Quien es el ultimo ? » (1) C'est sur cette question que commence « Lista de Espera », un film cubain de Juan Carlos Tabio (2), sorti en 2000 et que l'on peut emprunter à la Médiathèque André Malraux à Béziers.

Par M.R.V.,

Sorti en salle le 21 septembre 2016, le dernier Dolan a reçu un Grand Prix immérité. Ce film névrosé, Juste la fin du Monde, n'est pas à la hauteur du sujet.

par DGRojoyVerde,

A propos de La Danseuse, biopic de Stéphanie Di Giusto sur la vie de Loïe Fuller, sorti en salle le 28 septembre 2016.

par DGRojoyVerde,

Depuis 9 ans, chaque mi-octobre, une petite association de passionnés de cinéma, d'arts de rue, de réflexion et de transmission, organise sur un week-end, le festival Echos du doc.

Par Khan Did,

L'association de professeurs d'histoire-géographie dite « Clionautes » (de Clio, la muse de l'histoire) existe depuis 1998. Elle promeut le caractère scientifique et rigoureux de l'enseignement de ces matières dont l'importance dans la compréhension critique de notre monde est capitale et qui prêtent le flanc à des déviances et inexactitudes plus ou moins volontaires au profit d'une idéologie (cf l'enseignement souhaité des « aspects positifs de la colonisation » souhaité par le regretté Sarkozy). Elle s'est réunie les 25 et 26 août derniers.

par Khan Did,

Le 19 mai, la compagnie Là-bas Théâtre nous a conviés à cette promenade : « des villes dans la ville ».

par Khan Did

La 8ème édition du Festival international de la photo documentaire de Sète, Images Singulières, qui s'est déroulé du 4 au 22 mai dernier, nous a à nouveau captivé, interpellé, interrogé et régalé aussi de sublimes clichés.

par DGRojoyVerde

Les 27, 28 et 29 mai, c'est dans le cadre des Rendez-vous de Béziers, réunion de la myriade de courants de la droite souverainiste, nationaliste, patriote, ultralibérale... que Robert Ménard tente d'unifier sa droite, « pour ne pas attendre 2022 ».L'intérêt étant de faire 50 propositions. Pour cela, différentes « tables rondes » étaient organisées : bienvenus dans les sables mouvan(ts/ces) de « Oz ta droite ».

Par Michel

600 personnes ont manifesté samedi 28 mai 2016 à Béziers dans le cadre d'un mouvement unitaire appelé "Béziers debout" contre le rassemblement de l'extrême droite et contre le « Podemos de droite : oz ta droite » lancé par Robert Ménard le même weekend. Voici un florilège de slogans entendus dans cette manifestation antifasciste.

par Didier

Pascale Salles (Pasa de son nom d'artiste ) est peintre-plasticienne au 12 rue Dupuytren à Béziers. Elle a fait l'école Duperré d'arts appliqués, puis l'école d'enseignement professionnel d'arts graphiques Corvisart à Paris, suivi les modules d'arts plastiques du CNED, puis une formation professionnelle d'art-thérapie à Avignon, et enfin a obtenu une attestation de compétence professionnelle par le ministère de la Culture.

par Khan Did

Tout en haut du tableau, dans les frondaisons, vous découvrez une tache rouge, que vous aviez oubliée : tant d'années ont passé depuis votre dernière visite au musée d'Orsay ! Vous avez beau scruter la reproduction dans votre Skira de 1983, vous n'y voyez qu'une minuscule tache rouge. Heureusement, Jean de Loisy est là, dans votre poste de radio, avec ses 2 invitées, ils sont devant le vrai Déjeuner de Manet, ou ont sous leurs yeux une reproduction de très grand format, et ils sont formels : c'est un bouvreuil.

par Sunzi

Le Réseau Citoyen Solidaire de Béziers, formation citoyenne et associative de vigilance et de vivre-ensemble, a organisé le 11 mai à la Cimade une conférence sur l'extrême droite, précédant le grand show ménardien de la fin mai.

par Khan Did

Samedi 23 avril à Béziers, sur la place du 14 Juillet, Nuit Debout organisait une projection du film à l’origine du mouvement,  Merci Patron !  de François Ruffin, également rédacteur en chef du journal Fakir. Comme en de nombreux autres endroits, 200 personnes de tous horizons y ont assisté et ont ri d’un rire libérateur à ce film militant, qui rappelle étrangement la comédie de Molière, Les Fourberies de Scapin.
 par M.V.

Ça y est, il fait froid, on a changé d'heure. Il est à peine 19 h, c'est samedi soir, mais il fait si sombre et vide dehors qu'il faut bien du courage et de l'envie pour sortir s'aventurer dans les ténèbres biterroises. Entraînée par mon amoureux, je m'en vais donc au Centre d'animation municipal Georges Brassens pour un concert : « Le cri du poilu ».

Par Nadja

Jeudi 15 octobre avait lieu à SortieOuest le festival européen du cinéma d’éducation, organisé par les Cemea, associations d’éducation populaire. 

Par M.V.

 Du 21 au 23 août se déroulait à Montblanc le premier festival Yaka de la liberté.
Le cœur de ce festival c'est le dessin de presse, à cet effet ils et elles étaient une bonne quinzaine à avoir fait le déplacement pour répondre présents à l'appel lancé par les Anartistes Sylvie Roblin et Christophe Étienne, soutenus en cela par une armada de bénévoles.

Par RasKarKapaK

Le 29 mai 2015, le lieu et le moment du rendez-vous sont fixés depuis un moment déjà avec Sébastien Navarro du journal CQFD.

 

Après Debtocracy et Catastroika, le journaliste et documentariste Aris Chastizefanou a réalisé en 2014 Fascism Inc., un documentaire consacré à l'histoire du fascisme à la lumière de la crise grecque. Financé par crowfunding et produit par sa propre maison de production Infowar, le film est visionnable sur son site.

En réponse au charmant cycle de conférences proposé par notre nouvelle municipalité (que vous pouvez revivre via l'œil aguerri de notre reporter préférée Maurane Bob), plusieurs associations biterroises se sont regroupées autour du projet d'organiser elles aussi des conférences.

La soirée du 31 mars à la Cimade, dans le cadre du Festival "Un printemps à Béziers", était consacrée à l'immigration. Un vrai moment de vivre ensemble, de réflexion et d'apprentissage pour libèrer une parole contre le rascisme.

C'est fini et c'était chouette ! Dimanche 12 avril, j'y suis, nous y sommes. Les sons de la dernière soirée « Zoc » résonnent encore. Nous venons d'achever les deux semaines du Festival « Un Printemps à Béziers »1. Je suis bien fatigué mais rempli d'émotions diverses et contrastées.

Même pour une bête chronique de cinema le JDB ne peut s'empêcher de débiter les âneries comme on débite le gros rouge pendant la Feria. Le film « Favelas » fleure bon le navet farci aux poncifs si l'on en juge par la bande annonce.

Dans la vie, il faut savoir se réjouir des bonnes choses et, le programme culturel que nous offre sortieOuest au Domaine de Bayssan à Béziers permet de passer de très agréables moments. On retrouve toujours la même ambiance accueillante et conviviale. On arrive sur ce lieu féerique accompagnés de nos amis, et dès que l'on entre dans le chapiteau, on en croise d'autres.

Carnaval occitan à Béziers

Les Carnavals les plus célèbres ont été à l'honneur pour la 31ème édition du Carnaval Occitan !

De Rio à Venise avec les maternelles et CP des écoles Calandretas de Béziers, le Carnaval Occitan a invité samedi ses grands frères internationaux à la fête.  Une réussite.

Vendredi 15 Janvier. J'ai passé la soirée de la veille avec mon amoureux. Je suis pleine d'une énergie euphorique, ma journée était super et je me sens complètement enthousiaste et excitée par tout ce qui peut m'arriver. Que la vie est belle !

Les lumières sont encore allumées sur le public qui bavarde, et Alexandre Romanès, le père, arrive sur la scène comme ça sans nous interrompre. Il nous dit que quand on fait des photos, c'est mieux sans le flash, et aussi qu'on peut garder les téléphones allumés, c'est pas un problème. Tout de suite, c'est comme si on n'était plus au théâtre. Bienvenue chez les Romanès !

Ives ROQUETA, poèta, contaire de tria, e escrivan de la lenga nòstra es arribat al cap del sieu camin amb la començança de l'annada 2015. Es una votz fòrta que se cala.
Es una personalitat marcada tanben que quita l'empont ont los vius brassejan.
Li auriá pas agradat que se faga un laus descabestrat e sucrat de son accion. Aimèt fòrça la lenga-cultura occitana, emai l'aguèsse dicha mòrta còp e còp.

Dans le louable souci de libérer la parole à Béziers (le Journal de Béziers l'aurait-il enchaînée ?), notre municipalité nous a offert deux prestations d' "écrivains", l'un médiatique, l'autre politique.

La pièce Le Tartuffe nouveau, jouée le 21 novembre 2014 au théâtre municipal, aborde le thème de l'hypocrisie. Ce thème est parfaitement adapté à la ville, où le maire brasse énormément d'air avec les pauvres de "sa" ville, sans jamais  prendre les mesures sociales qui s'imposent.