« Marine Le Pen prise aux mots, décryptage du nouveau discours frontiste », par Cécile Alduy et Stéphane Wahnich.

MLP-prise aux mots

Le prix : 19,50€ - Edition du Seuil, février 2015.
Le discours, le choix des mots, voilà une question brûlante qui déchire les membres du FN, opposant Le Pen père à Le Pen fille dans une guerre communicationnelle sans merci. Noyau de lutte contre la mairie Ménard, Envie à Béziers (EVAB) vous recommande cette lecture qui s’applique aussi bien au discours ménardien car il utilise les mêmes ressorts.
Nous avions consacré un article à cette question du discours (« 10 clefs pour démonter la Rhétorique de l'indéfendable » dans le n°2 de février 2015). Cet ouvrage propose un approfondissement rigoureux, s’appuyant précisément sur les multiples discours des leaders du parti. Les auteurs de l’ouvrage démystifient le discours retors de l’extrême droite, plus proche de la manipulation que de la politique au sens noble. Ils décortiquent aussi la palette de mythes sur lesquels l’extrême droite édifie son idéologie, qui apparaît au final comme un pitoyable château de cartes. Par exemple, vous verrez comment la pensée nationaliste amalgame les idées d’ « État » et de « nation » pour mieux exploiter la frustration sociale, au profit d’une idéologie nationaliste. C’est ainsi que les problèmes de la mondialisation sont systématiquement associés à la question de l’immigration : tout se joue autour de la confusion entretenue entre « État » et « nation ». Ce n’est qu’un exemple de la démarche lumineuse des auteurs pour démonter la rhétorique du discours frontiste.

Les grandes parties du livre :

1-Les mots (86 pages)
2- Mythologies (67 pages)
3- Les conditions d’une réception favorable (55 pages)
Conclusion : Le double discours de Marine Le Pen