LE LOCAL, DERNIER TERRITOIRE DE L'UTOPIE ?
Après Le Temps des Grâces (2010) puis La Ligne de partage des eaux (2014), Dominique Marchais poursuit son travail autour de l'agroécologie, du territoire et des initiatives locales en Europe, qui redéfinissent notre rapport au travail et à l'environnement.

Dans Nul homme n'est une île, il part à la rencontre de paysans, d'architectes, d'artisans, d'élus animés par le bonheur de faire, de créer et de protéger la terre : des individus organisés en collectifs qui ouvrent la voie et rendent un autre monde possible au quotidien.

Tarif unique : 6€.

 nulhomme