Les Biterrois sont menacés par 2 projets d'incinération massive :
    L'agglo Béziers Méditerranée est en train de construire à Béziers une usine pour y brûler 15.000 tonnes par an de déchets d'assainissement (boues et graisses).
    L'agglo envisage aussi de brûler une grande partie des ordures ménagères au lieu de les recycler. Ce projet est appelé « CSR »  (combustible solide de récupération).


On ne sait dans quelle usine ce CSR sera brûlé.
Actuellement 22 communes font traiter leurs ordures à Béziers ( communauté de communes La Domitienne, communauté de communes Canal Lirou et 7 communes du SICTOM de Pézenas). L'an prochain ces 22 communes seront 27, attendu que le SITOM du littoral va disparaître. Les 5 communes de ce SITOM (Vendres, Valras, Sérignan, Sauvian et Villeneuve) enverront elles aussi leurs poubelles à Béziers pour traitement. Si une part importante des déchets de ces 27 collectivités est incinérée en plus des 15.000 tonnes de boues et de graisses, le tonnage total sera considérable. Tous les Biterrois seront condamnés à respirer un air vicié par de grandes quantités de polluants : gaz acides, ammoniac irritant, monoxyde de carbone, dioxines et furanes cancérigènes, hydrocarbures aromatiques polycycliques, métaux lourds neurotoxiques, particules fines qui s'introduisent dans les poumons puis dans le sang. Autour des incinérateurs se multiplient cancers, maladies du système respiratoire, perturbations endocriniennes, etc.
Pourquoi les scientifiques s'opposent-ils à l'incinération des déchets ? Pourquoi l'élimination des déchets par incinération est-elle soumise à la taxe générale sur les activités polluantes ?
Qu'exige la loi dans ce domaine ? Comment doit-on recycler les poubelles et les résidus d'assainissement ? Pourquoi le tout à l'égout est-il dépassé ?
Ce sera le sujet de l'atelier d'initiation à l'environnement
Jeudi 19 octobre à 18 h
à Béziers immeuble associatif 1 avenue Gambetta
Profitez de l'atelier pour découvrir tout ce que vous voulez savoir.
Pour tout renseignement  sur l'atelier:
Tél : 04 67 76 28 56

Robert Clavijo, président du
Comité biterrois du Mouvement national de Lutte pour l'Environnement (MNLE)