Billets d'humeur

Après le séminaire de février du Front National, le maire de Béziers reproche au parti de rejeter la réforme du code du travail. Selon Ménard, le FN effraie la droite en remettant en cause l’ultra libéralisme.

Par Gudule

Il est pitoyable de voir la riche Europe débordée par la « crise des migrants ». On en sait les causes : ce sont les guerres créées pour des motifs de ressources en énergie, et favorables à la vente d'armes dont s'enorgueillissent les puissances occidentales et Israël pour son apport à leur PIB.

Par Khan Did

Tout le monde connaît le célèbre jeu de transactions immobilières où on joue au promoteur madré le temps d'une soirée. Normalement c'est un jeu, plus ou moins apprécié, mais ça reste un jeu. Ici à Béziers, le baron noir invente une nouvelle variante du Monopoly : c'est lui qui achète et qui s'amuse, c'est les Biterrois qui vont payer avec leurs impôts pour satisfaire sa libido.

Par Didier

Après nous avoir assuré au Bourget pendant sa campagne électorale que « son ennemi...c'est la finance », notre bon président a déclaré la guerre aux djihadistes en Centre-Afrique, au Mali, presque en Syrie, à Daech, au terrorisme.

Par Khan Did

Les mots sont parfois des pièges. Leur sens varie avec le temps et finissent par s'éloigner de leur signification initiale. En politique c'est flagrant !

par Robert Martin

Le JDB fait encore sensation avec son titre toujours plus racoleur mais qui ne veut pas dire grand-chose. En couverture : « Prix de l’eau. Que nous cache l’agglo ? Sur la gestion de l’eau, il y a beaucoup à dire, mais sur les 5 pages du JDB, rien en fait n’est dit sur les enjeux du vote du mois de juin sur le choix important de la gestion de l’eau dans l’Agglo.

Par Jean-François Gaudoneix

Grâce (?) à Robert Ménard, à ses sorties médiatiques (Algérie, Jean Moulin, commémorations), à ses invités qui présentent une lecture de l’histoire bien singulière, l’histoire revient dans l’actualité. Et personnellement, je ne m’en plains pas. Ménard n’est pas le premier à vouloir instrumentaliser l’histoire.

Par Jean-François Gaudoneix

Dans le JDB n°28, la municipalité de Béziers part en guerre contre les grandes surfaces ! Et il faut voir de quelle manière !

Par Jean-François Gaudoneix

La TEUB (1) révolutionne le monde scientifique !

Encore une victoire des Biterroises de souche. De souche ? Plus que jamais ! C’est en analysant l’ADN d’un poil pubien que les Biterroises ursulines ont découvert le pot aux roses.

par Ursula

La fin de l'année 2015 et le début de l'année de 2016 ont vu dévoiler les fleurons de l'ultra-libéralisme tant vanté pour assurer la santé et le dynamisme de l'économie mondiale, horizon indépassable de la pensée humaine moderne et du bonheur des peuples, convenablement éduqués, car TINA : There Is No Alternative de Margaret Thatcher (il n'y a pas d'alternative).

par Khan did

Aux premières élections de la grande région (qui couvre un territoire grand comme la Belgique et a la population de la Finlande), les résultats du second tour ont vu la victoire du « vote utile » face au FN.

par Khan Did

En ce mois de janvier, l'affichage dans les rues de Béziers a retenu toute mon attention. Dans les abribus de la ville, une campagne officielle contre le racisme s'affiche. Renseignement pris, cette campagne est à l'initiative du « Défenseur des droits », une autorité constitutionnelle indépendante instituée en 2011.

Par Jean-François Gaudoneix

La liberté de conscience, de croyance et la liberté d'exercice du culte qui en découle me paraissent essentiels pour la vie en commun, en paix, dans le respect de tous. La loi de 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat est d'abord une loi de tolérance et d'apaisement.

Par Robert Martin

Suite à la rupture d'un barrage, une coulée de boue chargée de plomb, d'arsenic ... L'eau du fleuve « Rio Doce » est impropre à la consommation, à l'irrigation, la faune a totalement disparu. Pour la société minière Vale-Samarco, responsable du désastre, une stratégie s'impose : mettre ça sur le dos de la femme de ménage.

Par Daniel

Mourinho quitte Chelsea, Guardiola le Bayern, Ménard va rejoindre Marine. A l'instar des célébrités du ballon rond, Mourinho à Chelsea, Guardiola à Munich, et pendant un mercato d'hiver qui s'annonce haletant, le célèbre Baron Noir vient de proposer ses services pour coacher Marine le Pen pour les présidentielles de 2017.

Par Didier