Dans une sorte d'apéro tapas de ce que pourrait être le second tour de la Présidentielle à venir, droite extrême et extrême-droite rivalisent sur la question de la prévention du sida. À Béziers le Baron noir ne s'est pas contenté de boycotter les affiches du Ministère de la santé, il les a remplacées!

Par Didier,

Ill4AfficheVFin novembre 2016, 8 000 affiches ont été déployées par le Ministère de la santé dans 130 villes de France dans le cadre d'une campagne de prévention du VIH. L'une de ces affiches montre deux hommes qui s'enlacent avec pour titre : « avec un amant, avec un ami, avec un inconnu . . . les situations varient, les modes de protection aussi ». Dans plusieurs dizaines de villes dirigées par le parti de Fillon, ces affiches ont été retirées.
Dans son Béziers, comme il le dit sur les plateaux télé, le Baron noir a remplacé l'affiche qui montrait un couple homosexuel par un couple hétérosexuel avec pour légende : « s'aimer, se donner, tout donner . . . l'amour ça se protège par la fidélité. »
Ainsi donc le meilleur remède au VIH serait l'amour hétérosexuel éternel !

Premier problème : le Baron noir a utilisé une image libre de droit du photographe australien Matthew Kane qui ne soutient pas la campagne d'affiche biterroise.
Second problème : par un superbe pied de nez à la bêtise incarnée, le modèle masculin de la photo piratée par le Baron noir est homosexuel.
Troisième problème : 150 000 personnes vivent en France avec le VIH, 25 000 sont porteuses sans le savoir. 6 600 nouvelles infections ont été recensées en 2014, 11 % parmi les 15 / 24 ans, 56% des 6 600 infections sont issues de rapports amoureux hétérosexuels. Dans le monde c'est près de 37 millions de personnes qui vivent avec le sida, 17 millions sont porteuses du virus mais ne le savent pas, 22 millions n'ont pas accès aux traitements.
En occultant la question de la prévention du VIH, droite extrême et extrême-droite rivalisent sur un terrain plus que glissant. Un terrain ou une morale étriquée et un bréviaire tiennent lieu de programme de santé publique.
Peut-être que pour se débarrasser du VIH dans son Béziers le Baron noir va proposer une procession ? le 15 août ? le jour de la Vierge ? pendant la Feria ?
Peut-être que les électeurs de la droite extrême et de l'extrême-droite sont électoralement immunisés contre le VIH ?
Peut-être qu'avec le Baron noir le VIH, comme les migrants, s'arrêtera aux limites de la commune ?