C'est maintenant une habitude : à chaque fois qu'il passe sur les plateaux télés, le baron noir démasque en live un complot ourdi par l'anti France. Le 29 octobre sur France 2, ce n'est ni plus ni moins qu’une cinquième colonne culinaire tentant d'anéantir la gastronomie judéo-chrétienne, qui a été repérée dans près d'une vingtaine de kebabs de Béziers.

par Didier


Les terroristes incriminés pensaient masquer leur forfait en utilisant de la sauce blanche, il n'en a rien été : le baron noir et Nadine Morano - de passage dans la ville - veillaient ! Selon des sources autorisées, cette cinquième colonne culinaire aurait même trouvé des soutiens logistiques auprès d'autres restaurations étrangères dans la ville : allemande avec les brasseries, italienne avec les pizzas, espagnole avec les paellas, bretonne avec les crêpes, japonaise avec les sushis, marocaine avec les couscous, américaine avec les fast-foods, belge avec les frites.

 

Ce complot aux ramifications internationales voulait imposer à la population biterroise un grand remplacement culinaire.

 

Ce complot aux ramifications internationales voulait imposer à la population biterroise un grand remplacement culinaire. Grâce à la détermination médiatique du baron noir il n'aura pas lieu ! Notre culture et notre tradition judéo-chrétiennes sont saines et sauves ! Nous pourrons continuer à manger : des hosties en salade, des hosties grillées, des hosties en sauce, des hosties farcies.
L'anti France ne peut rien contre le baron noir, il est le sauveur de nos papilles et du goût franco-français.

 

Baron noir