Au début les 300 gardes verts de la police de la nature du département devaient traquer les dépôts d'ordures sauvages. Jusque là il n'y avait rien à dire.
Par Didier

Et puis au détour d'une de leurs prérogatives, on s'aperçoit qu'ils vont être équipés de drones pour mesurer l'ampleur de ce qu'ils nomment la cabanisation. En clair ceux qui ne peuvent pas se payer une résidence (secondaire ou pas) et qui retapent des mazets ou construisent des cabanes dans leurs champs.

53police2


2900 contrôles sont prévus cette année avec amendes et procès-verbaux à l'appui.


Police municipale, garde urbaine, garde civile, gardes verts . . . quels que soient les commanditaires il n'y a pas de police heureuse !