Vous n'avez pas été sans constater que la voirie municipale s'enrichit rapidement de trous et dénivellations sournois rendant parfois problématique la circulation des personnes âgées, des handicapés, des landaus et poussettes, et des vélos. Ils n'auront qu'à prendre la grande Roue !

par Khan Did

Depuis trois mois, la place de la Madeleine, dont le repavage était sans discussion absolument indispensable, ressemble à un champ de mines, et pour les habitants et commerces périphériques, et pour les audacieux qui envisagent de la traverser, le quartier comptant surtout des gens âgés.

Mais que fait la police ?

flou

La guerre semble en voie de négociations, et les parties en terre battue un peu moins chaotiques, mais c'est loin d'être fini. Et le résultat sera sans nul doute rien moins qu'époustouflant. Au bas du boulevard d'Angleterre, le long du talus à l'aplomb de la Cathédrale jusqu'au carrefour, il n'y a même pas de trottoir, et le chemin piétonnier, limité par une bande blanche, s'amenuise rapidement pour devenir quasiment virtuel sous Saint Jude, obligeant les collégiens et lycéens d'Henri IV (8h, midi,14h et 17h) à se coller au mur pour que les véhicules ne les frôlent qu'à peine, (une jeune fille croisée avait pris un coup de rétroviseur), le boulevard n'ayant que deux voies fort étroites. Les conducteurs d'automobiles et de deux-roues en ont des sueurs froides, les enfants et ados se prennent peut-être pour James Dean...

Mais que fait la police ?