Le Baron noir, agent double végétaro – gauchiste, se retrouve dans la ligne de mire de CPNT. Le ban et l'arrière-ban des dirigeants de Chasse Pêche Nature et Traditions (C.P.N.T), vient de lancer dans une récente conférence de presse à Vendargues dans l'Hérault une croisade contre les végétariens.

par Didier

 

vegetarienA

Végétariens qui sont, ni plus ni moins, accusés de menacer les traditions gustatives de la France : daube de sanglier, civet de lièvre et ragoût d'anguilles . . . Dans cette énième théorie du complot du grand remplacement CPNT accuse : "les idéologues et bobos des villes de menacer les traditions rurales . . . ". On appréciera au passage le sens de la nuance face au danger que fait peser le quinoa étranger sur notre sanglier bien français.

Dans ce nouveau front identitaire qui s'ouvre le Baron noir risque d'être accusé d'être un agent double par les intégristes du civet de lièvre.


Végétarien revendiqué, le Baron noir risque d'être obligé de se défendre sur sa droite d'une accusation de végétaro-gauchisme. Nous attendons avec délectation les justifications qu'il va pouvoir apporter sur sa collusion gustative avec les idéologues et bobos des villes...
Peut-être qu'il rassurera CPNT en disant qu'Hitler lui-même était végétarien ?
Peut-être que CPNT va lui demander de redevenir carnivore en échange de son soutien aux prochaines municipales ?
Peut-être que CPNT va lancer une fatwa contre l'agent double végétaro-gauchiste en lui disant : Végétarien ne sert de courir quand tu es dans la ligne de mire d'un fusil de CPNT !