Edito

Bonne rentrée!

espoirvL'été est passé avec son lot d'événements classiques qui plaît tant au maire de Béziers, la féria avec ses messes et ses taureaux, le son et lumière toujours aussi nationaliste, des travaux « pharaoniques ». Heureusement, un après-midi de juillet, nous avons pu voir une centaine de vélos et donc de cyclistes de l'Altertour, dans Béziers, témoignant de la volonté de modifier le « tout voiture » si présent dans notre ville.

L'automne est là avec, entre autres, un nouveau parlement dont une élue à Béziers, soutenue par le front national, l'ouragan Irma et ses désastres, la non reconduite de contrats aidés qui met le milieu associatif en grande difficulté, la collaboration entre le Medef et le gouvernement. A Envie à Béziers, les différentes rentrées, scolaires, sociales, politiques et culturelles nous occupent et ce nouveau numéro s'en fait l'écho. Les articles approchent les sujets avec cette même énergie qui nous habite depuis la création de ce journal. Toujours en veille, en questionnement, en résistance.

Lire la suite...

En 2013, les conduites d'eau potable en plomb ont été changées pour des conduites en grès ou en PVC dans le quartier Marché aux bois-Cimetière Vieux à Béziers. Début 2017, ont été arrachés les platanes centenaires du début du boulevard d'Angleterre dont l'ombre répandait ses bienfaits estivaux au prix d'un soulèvement du revêtement des trottoirs et des voies.

par Khan Did


Le travail a été minutieux, et le résultat extrêmement réussi, et pour l'esthétique et pour la fonctionnalité. De jeunes arbres, les liquidambars, à feuillage automnal coloré, ont été plantés, il paraît qu'ils poussent vite.


Du 10 au 14 juillet, vérification et révision des branchements de gaz dans des parties de ce secteur.
A partir de la dernière semaine d'Août, retour des pelleteuses, de la circulation alternée et des conduites en grès (???) pour éventrer la chaussée car il paraît que les circuits souterrains, mal étayés, s'effondrent !


On peut apprécier par ce déroulé de « je vais et je viens... » l'efficacité de la gestion de la voirie biterroise et déplorer le surcoût dont nous allons bientôt, c'est sûr, être informés, au détriment de nos deniers, de notre circulation et de l'esthétique que nous avons pu courtement admirer