Edito

Hi hi hi oh oh oh ah ah

ugopalheta

Oh ! pardon, chers lecteurs d'Envie à Béziers. Un fou rire incompressible. Hi hi hi. Toute l'équipe voudrait vous souhaiter une belle....ha ha ha belle année 2019.... Ha ha ha Bon, il faut qu'on vous dise ce qui nous fait tant marrer. Ha ha ha Vous....vous avez vu.... Robert Ménard..... ? On veut dire Robert Ménard en gilet jaune !? Ha ha ha ça ne lui va pas du tout !

Lire la suite...

Certaines chansons peuvent avoir un singulier destin. Écrites par une personne, elles sont reprises par des millions d'autres. 

Par Didier,

Pour ce numéro d'EVAB nous nous intéressons à la chanson « l'Estaca » de Lluis Llach.

La chanson

"L'Estaca" écrite en 1968 devient rapidement l'hymne de toutes les revendications catalanes. Ses paroles évoquent la liberté en prenant la métaphore de personnes entravées à un vieux pieu vermoulu qui tentent de s'en libérer en secouant leur joug. Un an après avoir été écrite, l'Estaca qui est passée au travers des mailles de la dictature franquiste est interdite. Mais déjà connue de tous en Catalogne (et plus largement en Espagne) elle va devenir un hymne de résistance au fascisme, un appel à la mobilisation et à la solidarité. 

lestaca

L'auteur 

 

Lluis Llach est né le 7 mai 1948 à Gérone en Catalogne. Il passe son enfance à Vergès, un village de l'Empordan. Très tôt il s'engage contre le génocide culturel qui vise à éradiquer la langue catalane. Profitant d'une faille de la dictature franquiste qui interdit de parler le catalan mais tolère qu'il soit chanté, il entame son combat politique en chantant en catalan. 

En 1969 il refuse un contrat de deux millions de pesetas pour chanter ses chansons en castillan. En 1969 toujours, dans un concert à Madrid, suite à l'interdiction qui lui est faite de chanter l'Estaca il se contente d'en jouer la musique. Les 3 000 personnes présentent reprennent en cœur les paroles de la chanson devant une guardia civil médusée et paralysée. De 1971 à 1976 Llach est obligé de s'exiler en France car il risque l'incarcération dans son pays. La mort de Franco en 1976 lui permet de revenir en catalogne mais le franquisme survit encore. Chacun de ses concerts se transforme en manifestation anti franquiste.

il chante devant 110 000 personnes qui dans une fièvre inégalée reprennent chacune de ses chansons

 

Lors de la démocratisation de l'État Espagnol il attaque en justice le premier ministre socialiste Felipe Gonzalez pour promesses électorales non tenues concernant la culture catalane. En 1985 au Nou Camp de Barcelone (le stade du Barça) il chante devant 110 000 personnes qui dans une fièvre inégalée reprennent chacune de ses chansons dont bien sûr l'Estaca. Actuellement Llach a mis fin à sa carrière de chanteur. Il est député au parlement catalan et poursuit sous d'autres formes un combat culturel et politique jamais interrompu.


L'Estaca est une chanson mondialement connue et chantée. Vous pouvez écouter de nombreuses versions sur youtube dont celle du concert du Nou Camp en 1985.
À titre personnel je vous conseille celle tonique de Cali et Balbino en 2011 sur youtube toujours.