Edito

Bella Ciao, Béziers!

parisienAC'est la rentrée pour Envie à Béziers et l'occasion pour ce numéro 26 de vous présenter notre nouvelle formule, en attendant la refonte de notre site en 2019. Nous continuerons à faire paraître un numéro bimestriel et notre page sera alimentée régulièrement par des brèves sur l'actualité, les dessins de Clo et les annonces de l'agenda. Nous poursuivrons également notre collaboration avec Visa, cette ancienne association intersyndicale de vigilance contre l'extrême droite. La nouveauté c'est que nous publierons nos dossiers en décalé. Et à travers ces dossiers nous nous demanderons où en est notre ville de Béziers, où en est cette ville moyenne dirigée par l'extrême droite. Certains disent que Béziers va mieux. D'autres qu'à part une nouvelle pelouse et la grande roue rien n'a changé. On vous en dira plus sur notre prochain dossier consacré à la politique du cœur de ville. Pour ce numéro 26 il est beaucoup question d'écologie tant elle est préoccupante et aussi des fanfaronnades macroniennes ou ménardiennes, peu préoccupées du bien commun. Bonne lecture et Bella ciao, Béziers !

Cette rubrique est issue de l'émission radio d'EVAB que vous pouvez écouter sur Radio Pays d'Hérault . Chers auditeurs antifascistes et antiracistes de Béziers et de la généalogie mondiale. Bonjour ! Dans son édition du 29 juillet 2018 le quotidien Midi Libre nous apprend que le baron noir et Emmanuel Macron himself seraient cousins au douzième degré.

Par Didier


Cette révélation est prouvée arbres généalogiques à l'appui, confirmant au Biterrois lambda ce qu'il sait intuitivement depuis 2014 : son maire est de sang divin royal, son maire est de la race des présidents de la république.
Franchement :
- Celui qui règne sur l'olympe biterrois pouvait-il être issu d'une famille africaine ?
- Celui qui défend la thèse que ceux qui sont nés de l'autre côté de la méditerranée y restent pouvait-il se renvoyer lui-même en Algérie ?
- Celui qui pourfend l'islam en France pouvait-il être soupçonné d'avoir été bercé par les mélopées d'un muezzin ?
Non, bien sûr que non !
La vérité vraie, dévoilée cet été par les généalogistes c'est que les ascendants du baron noir sont issus de la cuisse de Jupiter d'une bisaïeule commune à nos deux présidents, de Béziers et de la République.
L'article de Midi Libre précise même que nos présidents sont des gavatchs de la montagne dont les ancêtres sont nés à Murat sur Vèbre.
Dans la mystique biterro / biterroise sur la pureté des races les gavatchs de la montagne sont les premiers immigrés de l'intérieur.
Avoir pour chef un immigré de l'intérieur c'est déjà compliqué à admettre pour un raciste ordinaire.
Avoir en plus un caudillo local immigré de l'intérieur et de l'extérieur c'est plus possible !
Franchement si les militants d'extrême droite s'y retrouvent dans ce fatras c'est qu'ils croient bêtement tout ce que leur raconte leurs chefs.
Un militant d'extrême droite normal doté d'un minimum de sens critique devrait se poser une question :
Comment un jeune président imbu de lui-même, et un mégalomane sur le retour peuvent- ils incarner la nouvelle aristocratie planétaire, celle du fric et de la race, alors qu'ils sont à peine débarrassés d'une odeur de lisier tenace ?

Franchement :
- Vous voyez Macron rajouter sur son C.V à côté de la banque Rothschild : actionnaire à la charcuterie Cabrol ?
- Vous voyez le baron noir faire carrière à la mairie de Brusque dans l'Aveyron ?
Non bien sûr que non !
Pour aider le baron noir dans sa quête du graal suprême : devenir le Président à vie des français de France, il faudrait peut-être conseiller à son altesse sérénissime biterroise de se réclamer de ses ancêtres gavatchs.
Un président de la République s'est bien fait élire en touchant le cul des vaches.
Pourquoi un nouveau président ne serait pas élu en touchant le cul des cochons ?
Pour aider le baron noir dans son autre quête du graal suprême : Maire et Président de l'agglo,
on pourrait suggérer aux habitants de Murat sur Vèbre d'organiser une cousinade.
Une cousinade qui aurait pour ambition de réunir l'actuel et le futur président de la république.
Une opération de com du style : Murat sur Vèbre, sa charcuterie, ses présidents !
Parce que si on laisse le scoop de l'été en l'état, ça va se perdre dans le train-train des réformes de l'un et des buzz de l'autre.
Il ne faut pas croire ! 12 degrés en généalogie c'est l'inverse de la température : plus c'est haut, plus c'est éloigné.